Offre du jour - Gratuit pour les enfants
Français EU
0

Faites connaissance avec la fondatrice et propriétaire de crossbody.dk

Sofie Henriksen

Sofie

Les faits

Sofie Henriksen, 25 ans, est la fondatrice de Crossbody.dk, une boutique en ligne d’accessoires féminins axée sur les sacs bandoulière Crossbody. Ses passions pour la conception de marque, la communication et la mode ont fait d’elle une entrepreneuse influente. Elle a vécu Los Angeles, Copenhague et Londres, et a collaboré avec : Nialaya Jewelry, Chantelle, Karl Lagerfeld, UGG, Balmain, et bien d’autres marques.

L'histoire

Après un séjour d’un an à Los Angeles, je suis rentrée dans ma ville natale pour créer l’entreprise de mes rêves. Forte d’années d'expérience dans le monde de la mode et de séjours dans des villes inspirantes, j’ai enfin su à quoi je devais consacrer mon affaire. J’ai réalisé que l’investissement phare dans la garde-robe d'une femme était un beau sac. Le sac d'une femme doit se distinguer, égayer l'atmosphère et refléter la personnalité de chacune.

Un sac en bandoulière élégant ne connaît pas l’obsolescence. Où que vous soyez, qu’importent la saison et le climat - le sac en bandoulière se porte en toute occasion. C’est la raison qui m’a insufflé l’idée d’un univers où les sacs seraient en vedette.

Sofie
Sofie Sofie Sofie

Et pour cela il faut du courage et de la ténacité au travail.

Au début, je ne voulais pas dévoiler au public que j’étais la créatrice de Crossbody.

Pour être honnête, je n’avais pas assez confiance en moi. Je ne croyais pas au succès - je craignais l'échec. Et j’ai la conviction de ne pas être la seule à ressentir cela, que la plupart d’entre vous ont sans doute déjà connu ce sentiment d’insécurité en certaines circonstances. C’est pour ça, les gens, que j’avais envie de partager mon expérience avec vous...

Aussi longtemps que je me souvienne, je rêvais à ma propre entreprise sans jamais trop y croire. Le fait que toute ma famille travaille à son compte m’a procuré tant de motivation et d’inspiration toutes ces années. J’ai vu mes parents, mes frères et sœurs aînés réussir avec brio (parfois moins bien) et je me sentais prête à connaître des hauts et des bas... plus prête que jamais. Mais je manquais de courage, et je m’inventais toujours des prétextes pour ne pas me lancer. L’idée et les capacités, je les avais - alors pourquoi ne pas sauter le pas ?

Je suis influenceuse à temps partiel depuis plus d’un an, et je n’ai toujours pas compris ce qui poussait les gens à me suivre. Pourquoi moi, alors qu’il existe des millions d’influenceurs et influenceuses stylées et bourrées de talent. Comme vous vous en doutez, il me fallait un élan d’estime personnelle et un gros coup de pied là où je pense. Heureusement, mon petit ami m’a convaincue que mes idées avaient du potentiel sur le marché, et qu’il m’aiderait à les concrétiser. Il avait déjà fondé plusieurs entreprises, et du coup il en connaissait un rayon à ce sujet. Mon petit ami m'a aidé à relever le défi et à créer Crossbody.dk. Et ça semble si simple - mais en fait, ce n’est pas le cas ! Mais ça, c’est une histoire que je compte bien partager avec vous à une autre occasion.

Et donc, la boutique était enfin propulsée. Et je dois admettre que, même si j’avais lancé ma boutique et que tout semblait marcher comme sur des roulettes (mis à part quelques hics) - je restais un peu dubitative quant à l'avenir de Crossbody. Les questions fusaient : « Et si ça tourne mal ». « Et si mon style ne plaît pas », « Et si j’étais en train de jeter de l’argent par les fenêtres », etc. J’ai cessé d’être sceptique du moment où les ventes ont décollé et que l’une des plus grosses boutiques en ligne de vêtements pour femmes de Scandinavie nous a proposé de collaborer (Nous révélerons cette collaboration le mois prochain). Je pouvais enfin mettre mes doutes au placard et miser sur l’avenir de la marque Crossbody.dk en plein essor. Ça allait si vite que la plupart de nos créations s’écoulaient en une semaine.

Je suis fière de ce que nous avons accompli en si peu de temps et si reconnaissante envers mon petit ami qui m’a poussée à faire ce que je n’aurais jamais osé seule.

Dès lors qu’on met de côté toutes ses incertitudes et qu’on est prêt à sauter le pas - on peut réaliser tous les objectifs que l’on s’était fixés. En espérant que mon histoire pourra inspirer ceux qui nourrissent un rêve mais n’osent pas le transformer en réalité.

Mon conseil : Mon premier conseil : on n’est jamais plus près de réaliser ses désirs que le jour on l’on a envie de tout plaquer. Ne renoncez pas à votre rêve. Avancez étape par étape. Vous toucherez plus tôt votre but en agissant qu’en restant inactif.

J’espère que vous y prendrez autant de plaisir que moi! 😉

Suivez-moi sur Écris moi